Des nouvelles de Vor02 et du VoLab

Vor02 va mieux.

Il y a quelque mois, Vor02 a donné son moteur au bras robotisé de l’Electrolab pour la coupe de France de robotique ; le laissant immobile et triste. S’en suivis des séances à tester différent moteur d’imprimante (papier), pour finir sur une solution viable, le moteur et son démultiplicateur planétaire de visseuse à bas prix de chez Leroy Merlin.

J’ai réalisée une pièce pour tenir le moteur, Pierre m’a fait une pièce en alu pour tenir l’assemblage sur le chassis en mécano .Un domino d’électricien par ci, des câbles par là, un collier et voilà Vor02 est de retour !

Entre temps, j’ai réalisé 4 pièces pour une table basse que nous avons vendus $_$ et fait des bidouilles (montage d’un cable USB explosé). La première version du pickguard (ou scratchplate) pour ma guitare à gauche, et la seconde à droite, réalisé avec l’aide de Pierre.

Une grenouille lumineuse et sa boite (un NE555 bientot ?)

Pierre et Julien ont finis la conception de l’impressionnant Vor5, l’hexapode.

Nous avons aussi découvert un défaut d’usure sur la Prusa. Un des support de roulement vertical maintenant le moteur de l’axe y à beaucoup de jeu. La pièce sera changée prochainement. En ce moment, Joël travail sur le câblage de l’extrudeur de la Prusa pour que nous puissions le changer rapidement.

 

Et pour finir, toutes nos imprimantes en plein travail.

Histoire d’une pièce – Chapitre 1

Il était une fois, le mod d’un fusil Nerf. Un fusil Nerf ressemblant à un fusil de sniper, le LongStrike. Mais ce LongStrike ne tenait pas ces promesses et tirait les fléchettes aussi loin qu’un petit pistolet de la même marque. Alors de jeunes gens intrépides entreprirent de changer les ressors actionnant le mécanisme de sa pompe. Ce fut un succès, les fléchettes étaient envoyées loin et assez précisément.

Mais ces modifications ont endommagés le système d’armement. Alors votre serviteur a commencé à modéliser la pièce en défaut, tout en tentant de combler les défauts. Après un petit workshop de modélisation avec Julien, qui lui même tient son savoir du  Grand FabLabeur Joël, je suis arrivé à un résultat satisfaisant.

La pièce achevée en 14 minutes :

Et pour une première, tentative, j’étais très fière. Mais je n’avais pas penser à tout. Pour visser cette nouvelle pièce à l’axe, il fallait de la matière. Après m’être concerté avec les membres du VoLab, une solution a été élaborée, mais la réparation ne serait pas invisible comme je l’avais prévu.

Il me reste maintenant à concevoir la nouvelle pièce. Mais la buse de notre Prusa 3 est au plus bas. Sa buse permettant de chauffer le filament est cassée. Une pièce de remplacement a été trouver. Nous espérons que la greffe prendra.

 

News et Réussites du VoLab

Je prend la suite de Joël pour vous donner des nouvelles du premier fablab du Val d’Oise.

Le VoLab à maintenant 3 semaines, et nous avons déjà crée une nouvelle norme, le Jean-Michel Apeupre ou JMAPP for short. Rien de mieux que pour illustrer mon propos que les photos d’un superbe hack de téléphone portable, pour en faire un smartphone, à la manière Jean-Michel Apeupret.

Voici le JMAPP Phone, un téléphone qui téléphone et un organizer moderne. Cet outil accompagne JM au quotidien.

JMAPP phone

JMAPP Phone

 

Plus sérieusement, nos premiers troues à la dremel sur colonne, de l’alimentation stabilisée, et de l’imprimante 3D dans l’espace My Little FabLab.

Dremel sur colonne

L’alimentation régulé sur un moteur

Qui a après de longues heures de travail fonctionne de nouveau (elle avait perdu le 0). Au programme du week-end dernier, un workshop de modélisation 3D, l’installation de debian sur deux ordinateurs portables, réparations diverses et pléthores de hacks (hack de planche, de boite, de stylos)